RECOLTE DU MIEL

 

La récolte est l’opération qui consiste à enlever les hausses (étage supérieur de la ruche où les abeilles stockent le miel une fois que le corps - étage du bas - est plein, et que l’on peut leur retirer sans risquer de les voir manquer de provisions) après la miellée.

En n’exagérant que très légèrement on pourrait dire qu’il existe presque autant de façons de récolter que d’apiculteurs, du brossage des abeilles cadre par cadre à l’utilisation de fumée ou de répulsifs pour leur faire quitter la hausse, du secouage au soufflage pour les décrocher des cadres, et d’autres encore.

Il faut savoir que le miel est excessivement récepteur des goûts parasites et qu’il est donc fortement conseillé, pour préserver sa qualité, d’utiliser des méthodes uniquement mécaniques.

Voici comment nous procédons :

  1. -Nous décollons la hausse à retirer et la mettons en attente,

  2. -Nous mettons à sa place une hausse vide sur le corps de la ruche,

  3. -Nous posons sur la hausse vide un plateau “chasse-abeilles”, dispositif ne laissant passer les abeilles que dans un seul sens, en l’occurrence du haut vers le bas,

  4. -Nous remettons la hausse à récolter, pleine de ses abeilles, au dessus du plateau,

  5. -Et nous refermons la ruche.

Les abeilles de la hausse supérieure, ayant besoin de rester régulièrement en contact avec le reste de la colonie, descendent à travers le plateau et ne peuvent plus remonter : en quelques heures il n’en reste pratiquement plus.

Et comme nous sommes perfectionnistes, nous utilisons un souffleur (de type souffleur à feuilles mortes) pour faire s’envoler les dernières récalcitrantes avant d’amener la récolte à la miellerie pour l’extraction.


VOIR LES PHOTOS DE LA RECOLTE